Um dia a Lisboà (4)

Parce qu’on me l’a demandé plusieurs fois cet été, je le partage ici avec vous au Café.
Un jour à Lisbonne, en 4 parties… très subjectives, voire intimes !   << Retour au 1er volet <<

 Au coeur de la movida lisboète !

Lisboà plan2
Ce soir, je sors dans le Bairo Alto !

Itinéraire d’un enfant gâté par les trésors d’un quartier noctambule.

18hvous êtes au niveau de la place du Rossio (ou place Dom Pedro IV) où trône l’édifice du théâtre national. A deux pas, en quittant la place par le parvis do largo de Sao Domingos, vous passez devant l’incontournable A Ginjinha ! …

Très prisé par les locaux autant que les touristes, ce bistrot de passage a su rester authentique. Pour 1,20€ vous avez droit à la boisson locale (avec ou sans cerises, « com o sem fruta »), à boire sur place, le temps de prendre le bus ou le métro ou juste avant de rentrer à la casa.
Mais pour vous, c’est un avant-goût de l’apéro … liquoreux !
.
Remontez de l’autre côté du théâtre vers la place Restauradores, en passant devant la somptueuse devanture de la gare du Rossio, souvenez-vous. Juste après la place, sur la gauche et juste avant les majestueuses contre allées de l’avenida da Liberdade, se trouve le funiculaire da calçada da Gloria qui vous emmène au niveau du Bairo Alto.

19hvous profitez du superbe panorama de Sao Pedro de Alcantara (cliquez sur la photo pour agrandir) et juste face à l’arrivée du funiculaire dans la rue du même nom que le miradouro, se trouve L’institut du Porto (2) derrière une grande porte qui donne sur un grand hall d’hôtel.

N’hésitez pas à entrer (pas d’enseigne) !
Ici vous pouvez déguster les meilleurs portos proposés sur une carte difficile à appréhender tellement il y en a. Les prix vont de 2 à 20€ le verre. Intéressant si vous aimez le porto, sinon un peu huppé comme ambiance.

Vous préférez un endroit plus atypique, déjanté, qu’à cela ne tienne… suivez-moi !

19h30 – Poursuivez sur la droite du miradouro, par la rue Sao Pedro de Alcantara jusqu’à arriver à la rue Dom Pedro V, au numéro 89 se trouve O Pavilhao Chines (pavillon chinois). Là, je ne vous dis rien, pas même une photo… entrez et ouvrez grands les yeux … de nombreuses salles … la dernière est réservée aux fumeurs, avec deux billards … « C’est … c’est … hou ! … il est fou le proprio ! » … Là, c’est cocktails et tout alcool de pub, pints of stout and other ales… y a même des Mojitos !!

20h30Une fois l’apéro enfilé, vous pouvez arpenter la zone du Bairo Alto (astérisque sur le plan) pour manger et passer le reste de la soirée dans le quartier comme proposé dans le volet précédent, selon le flair et l’envie.

Tard dans la nuitPour redescendre, je vous suggère d’emprunter mes escaliers préférés, A Calçada do Duque, qui se trouvent juste à côté du parvis de l’église Sao Roque.

Chaque palier de ces escaliers donne lieu à un point de vue différent sur le contre-bas de la ville ou du château, illuminé. J’adore ! …

Arrivé en bas, derrière la gare du Rossio, encore elle, toute resplendissante, il n’est pas rare que l’on marque un dernier arrêt dans ce quartier rénové pour déguster en terrasse un petit Maciera (genre de calva), histoire de digérer cette belle journée, « esto dia a Lisboà », que je vous souhaite mémorable !

Et si vers 4h du matin vous traineriez encore du côté de la rua da Rosa, les plus malins pourront dénicher une porte sans enseigne qui fleure bon le pain chaud. Entrez donc ! … Il s’agit d’une padaria (boulangerie), on vous y vendra volontiers les premiers « pao com salsicha » (pain avec saucisse) du jour qui s’apprête à enfiler son aube pour la messe du dimanche et absoudre au possible les péchés de la nuit écoulée.
Publicités
Cet article, publié dans Ecrire, Prétexte, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

2 commentaires pour Um dia a Lisboà (4)

  1. Mimi dit :

    Ce que ça m’inspire ???? TOUT et surtout une folle envie de retourner visiter cette belle dame que j’ai déjà eue l’occasion de voir mais jamais de cette façon … moi aussi je veut tomber amoureuse d’un dėcoltée , moi aussi je veux pouvoir ressentir pleins d’émotions en descendant les étroits escaliers , moi aussi je veux partager tout cet amour avec ces gens qui nous semblent imaginaires , moi aussi je veux surtout tenter de retrouver cette carte postale qui ta tant fait rêver , promis un jour j’y retournerais avec tes quelques lignes et je tenterais de vivre ( au moins en partie ) ce que tu as su si bien nous décrire et revoir une cette dame d’une autre manière ….
    Merci pour cette part de rêve que tu à partager avec nous
    Merci

    J'aime

Ce que ça vous inspire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s