Opération Lolita

Episode 12, saison 1                                                   Episode précédent >>

Mathilde, mariée, 29 ans, dévouée à son mari, nostalgique de ce jour merveilleux de septembre 2002, déjà 10 ans !
Sandrine, célibataire, meilleure amie de Mathilde, 33 ans, l’âge du Christ, rien à foutre, pas croyante, le mariage très peu pour elle, aime faire la fête, danser, boire un p’tit coup… ou deux.
Catherine, célibataire, collègue de Mathilde, 38 ans, à fond sur Meetic, veut fonder une famille, elle approche de l’âge critique, rêve d’un mariage en grand avec une robe blanche…
Laetitia, divorcée, patronne de Mathilde, 2 enfants, la quarantaine, terminé les mecs qui ne s’assument pas, veut profiter des bonnes choses, voyager et rencontrer du monde, se lancer dans un nouveau projet…
Joëlle, mère de Mathilde, 57 ans, veuve depuis 5 ans, habitée par le deuil, les hommes, le mariage, c’est derrière elle…

Reprendre depuis le début, cliquez ici >>

Laetitia et Catherine, les bras chargés comme un jour de soldes, retrouvent les autres filles dans une chambre d’hôtel luxueuse. C’est Joëlle qui leur ouvre la porte.

J (chuchotant) : Les filles se sont endormies.
L : Vous avez pu prendre une douche ?
J (soupirant, sa main pressant le bras de Laetitia) : Oui.
L (lâchant les sacs et lui passant la main sur son visage): Et toi ? … Regarde ta tête, tu es épuisée. Jamais t’aurais du nous suivre.
J (d’une voix émue) : C’est ma fille. J’espère qu’elle va s’en sortir.
C (essayant de s’interposer avec tact) : Euh… je les pose où les sacs ?
L (ne sachant où donner de la tête) : Ben là, où tu veux… Ah, je ne rêve que de prendre une douche. Je nous ai pris des petites tenues pour ce soir. Celle de Cathy est éblouissante.

Notre Paul va en tomber à la renverse.

J (un peu perdue) : Paul ?
L : Je veux dire celle qui jouera le rôle de Paul, bien sûr.

A cet instant, Sandrine se relève du grand lit, entendant la conversation des filles.

S (baillant et s’étirant) : Quel rôle ?
L : Tiens tu tombes bien. Le rôle du mari qui trompe sa femme à Venise avec une pétasse à qui il a acheté une robe aux couleurs pétantes à Milan pour se l’’envoyer en l’air à Venise. La classe à la mode masculine, quoi !
C (presque honteuse) : Quand tu vas voir la robe…
S : Si je comprends bien tu vas jouer le rôle de Paul et Cathy celui de sa maîtresse, c’est bien ça ?
L : Non pas tout à fait. C’est toi qui va jouer le rôle de Paul.
S : Pourquoi moi ?
L (comme une évidence) : Sérieusement, Sandrine, tu nous as bien vues, là ? … Personne est en dessous du bonnet C. Sans vouloir t’offenser…
S (au bord de la contrariété) : Quoi sans vouloir m’offenser… ?
L (embarrassée) :  Beeen… t’as plutôt pas beaucoup de poitrine !
S (emportée) : C’est pas parce que j’ai pas des obus de première guerre mondiale que je n’ai pas de poitrine. Faut pas déconner là !
J : Te vexes pas, Sandrine… Ce n’est pas le sujet. Tu comprends bien que pour le rôle d’un homme, tu es la mieux placée.
S : Ben voyons, t’as qu’à t’y mettre, Joëlle.
C (essayant de s’interposer avec tact) : Mais Sandrine, tes seins sont… euh… bien… Euh… je veux dire, euh…

S (dépitée) : Evidemment si Boney M reprend le refrain, j’ai plus qu’à chanter du Birkin, moi !

L (dédramatisant) : Oh lala ! …

S : Stop ! .. C’est bon, j’ai compris. Il est où le costume du gros con ? …
J (choquée, faisant un signe de croix) : Oh ! … On vient à peine de l’enterrer.
S (prenant une voix grave) : Tu vas voir comment je vais te mettre ma petite Cathy. Si t’as jamais vu les étoiles, avec moi tu vas faire le tour des galaxies.
L : Bon, je vais prendre un bain, moi, histoire de me relaxer avant de reprendre la route. On décolle dans une heure. Joëlle, j’aurais besoin de tes talents de kiné, si tu veux bien. (s’étirant la nuque) Là, je suis à cran.
J (la suivant) : Oui, bien sûr. Il nous reste combien d’heures de route ?
L : Quatre, tout au plus, je dirais. On devrait arriver avant 22 heures.

La porte de la salle de bain se ferme. Sandrine étale le costume sur un pan du lit quand Catherine déballe la robe de femme fatale.

S (s’esclaffant) : Haaan ! … Mais vous l’avez dénichée où ?
C : Dans une des boutiques les moins chères de Milan ? … On l’a eu pour 1500 euros avec la ristourne.
S : Hein ? … Heureusement que Paul n’entend pas sinon il se retournerait dans son terrain vague.

Mathilde ouvre les yeux et voit Cathy soulevant une splendide robe d’un rouge pimpant.
M : Qu’est-ce que c’est ?

C : Une robe cocktail, qu’elle a dit la vendeuse.  C’est sobre pour l’Italie.

M : Ca fait pas un peu… ?
S : Lolita ! … J’adore ! … (s’approchant avec vigueur de la belle, de sa voix grave) … Oh, toi, tu vas me rendre fou, bébé !
C (la repoussant avec un pas en arrière, pas rassurée) : Arrê-teu ! … T’es pas drôle !
M (cherchant quelque chose) : Vous auriez pas vu mon sac ? … J’ai une migraine terrible.
S (regardant autour d’elle) : Non. Peut-être dans la salle de bain. (avec une voix de bourgeoise) Y a Laetitia qui prend un bain avec massage.

Mathilde se lève et se dirige jusqu’à la salle de bain. Elle frappe un coup à la porte tout en l’ouvrant. Elle la referme aussitôt et se précipite sur lit où elle s’écroule en pleurant. Joëlle sort de la salle de bain, confuse.

« Ma chérie, je vais t’expliquer ! »

La saga « Mathilde se remarie ! » continue… cliquez ici pour la suite >> !

Publicités
Cet article, publié dans Ecrire, Mathilde se remarie !, Prétexte, est tagué , , , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Opération Lolita

  1. Gwenaëlle dit :

    Opus ! Pas tout compris moi !

    J'aime

  2. Zezette dit :

    J’aime!
    Mais la tu exagère tu a fait fort pour le suspense !!!!
    J’ai hâte.
    Bisous bon dimanche

    Envoyé de mon iPhone

    J'aime

Ce que ça vous inspire...

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s